Être en forme sur les courtes et les longues distances.

Chaque pas compte quand il s’agit d’être en forme et plein de vitalité. Pour cela, la vitesse est moins importante que la continuité. Marche rapide, footing ou marathon? C’est ton choix. Et ceux qui sont au cœur des tendances porteront une montre connectée pour mieux atteindre leurs objectifs.

Se détendre.

Non seulement vous pouvez améliorer votre condition physique, mais vous pouvez aussi détendre vos muscles avec ce petit détail. Que ce soient les sportifs de pointe ou les coureurs amateurs, de plus en plus de personnes portent des «bandages multicolores». La méthode des bandes de kinésiologie a été développée par le chiropracteur et kinésiologue japonais Kenzo Kase. Elle rencontre un grand succès dans le monde entier depuis plus de 30 ans.

C’est quoi au juste, les bandes de kinésiologie?

Ce sont des bandes étirables en coton avec une proportion d’élasthanne et un adhésif hypoallergénique qui est activé par la chaleur du corps.

3 effets:

Les bandes de kinésiologie stabilisent ton corps sans gêner tes mouvements.

La peau et les tissus sont «soulevés», ce qui favorise la circulation sanguine, réduit la pression dans les tissus et réduit les douleurs.

La bande étant fixée sur la peau, lors des mouvements, cette dernière est tirée dans le sens opposé des tissus sous-jacents. Cette stimulation active des récepteurs responsables de la décontraction musculaire.

Tendon d’Achille irrité? Le remède!

  • Fixer l’extrémité 1...

    ...de la bande de kinésiologie sous le pied, au niveau de l’arc. La faire passer sur tout le reste de la plante de pied et du tendon d’Achille avec une résistance d’env. 50%. Coller l’extrémité 2 de la bande sur le tendon d’Achille et appuyer.

  • Coller la première bande courte...

    ...avec 75% de résistance sur l’endroit douloureux. Les extrémités sur les côtés ne doivent pas être sous tension. Tendre la deuxième bande courte avec 75% de stretch par-dessus la première.

  • Les extrémités sur les côtés...

    ...ne doivent pas être sous tension et bien collés. Et voilà qui est fait!

Pour bien courir.

Tous les débutants en course à pied se soucient à juste titre de la «bonne» méthode de course. Mais avant tout, l’envie de courir ne doit pas seulement être suscité mais aussi maintenu. Une fois que tu cours régulièrement, il est judicieux d’améliorer ton style de course.

Position du corps

Tiens-toi droit pour courir. Imagine une ficelle invisible fixée à l’arrière de ta tête qui redresse tout ton corps vers le haut de manière à ce que ton bassin s’incline légèrement vers l’avant. Fais l’expérience et mets-toi debout en laissant ton bassin basculer vers l’arrière. Tu remarques tout de suite que ton tronc tombe vers l’avant. Un bassin légèrement incliné vers l’avant redresse ton tronc. Si le bassin bascule vers l’arrière, le tronc du coureur tombe en avant, ce qui a une mauvaise influence sur la performance de course.

Balance tes bras de manière détendue en avant et en arrière dans le sens de ta course. Ton avant-bras et ton coude doivent presque former un angle droit. Ne pas balancer les bras en diagonale dans le sens de la course. Cela pourrait entraîner des tensions au niveau des épaules et de la nuque.

Garde les doigts détendus en posant ton pouce légèrement sur ton indexe. Serrer les poings pendant la course entraîne des tensions et empêche les bras de se balancer naturellement.

Veille à garder les épaules détendues. Ne pousse surtout pas tes épaules en arrière pour redresser ton tronc. Cela entraînerait des tensions!

De petits pas – bien courir

La plupart des débutants font de trop grands pas. En posant le pied «tardivement» après le saut, la chaussure est enfoncée dans le sol dans la direction de la course. Cela ralentit non seulement, mais peut aussi avoir des conséquences sérieuses pour les pieds et les jambes. Il est mieux de poser le pied quelques centimètres avant le centre de gravité du corps.

Les compléments alimentaires – Décuple ta force.

  1. Concentré protéiné Whey – Concentré de protéines de lactosérum à haute teneur en protéines avec vitamines et édulcorants. Apport optimal en protéines avant, pendant ou après l’entraînement. 72% de protéines issues d’un concentré de protéines de lactosérum dans les sortes vanille et chocolat.
  2. Comprimés BCAA – Complément alimentaire à base d’acides aminés. Les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines. Les protéines contribuent au développement et à l’entretien des muscles. À prendre avant et pendant l’entraînement.
  3. Créatine 3000 – Complément alimentaire à base de créatine, de magnésium et de vitamines. La créatine augmente la performance physique lors d’entraînements de la force explosive sous forme de séances brèves et intenses.
  4. Gélules OMEGA 3 – Complément alimentaire. Pour un apport quotidien de précieux acides gras omega 3 et de vitamine E. La vitamine E contribue à protéger les cellules contre le stress oxydant. 1 gélule couvre les besoins quotidiens recommandés en DHA et EPA. À base de colin d’Alaska certifié MSC.

Aller de l’avant – trouver la bonne pointure pour ses chaussures de course.

1ère étape: Mesurer le pied

Mets-toi debout sur une feuille de papier et appuie-toi de tout ton poids sur ton pied. Quels sont les deux endroits les plus éloignés l’un de l’autre? Chez la plupart des personnes, il s’agit du talon et du gros orteil. Fais un trait aux endroits correspondants. Mesure l’écart entre les deux traits et arrondis au demi centimètre supérieur.

2e étape: Déterminer la pointure

Ajoute 1 – 1,5 cm à ton résultat et retrouve la pointure adaptée à ton pied dans le tableau sur size.lidl.com. Les chaussures de running devraient toujours être un peu plus grandes que les chaussures de ville, afin que les orteils aient suffisamment de place pour glisser en avant lors des foulées.

Contenu plus intéressant